Taxe à 75% : Marielle de Sarnez prend la défense des clubs de football

  • A
  • A
Taxe à 75% : Marielle de Sarnez prend la défense des clubs de football
Partagez sur :

"Le monde du football a raison de proposer une journée de championnat blanc", a estimé la candidate Modem à la mairie de Paris...

La taxe à 75% est une "très mauvaise idée", a estimé ce matin la candidate MoDem à la mairie de Paris, Marielle de Sarnez, sur le plateau de France 2. "Au lieu de taxer les personnes qui gagnent beaucoup d'argent, on taxe les entreprises qui emploient des personnes qui gagnent beaucoup d'argent", a-t-elle déploré, ajoutant que "le monde du football a raison de proposer une journée de championnat blanc". François Hollande ne reculera pas La semaine dernière, les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont menacé de ne pas jouer de match de football en France le week-end du 29 novembre au 2 décembre si le gouvernement ne retirait pas la taxe à 75% sur les très hautes rémunérations. Une réunion est prévue dans les prochains jours entre le chef de l'Etat, François Hollande et les dirigeants de clubs de football. Mais le Président a d'ores et déjà fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de reculer sur ce point. "La loi fiscale n'est pas encore votée et lorsqu'elle sera votée, elle sera la même pour toutes les entreprises, quelles qu'elles soient", a-t-il déclaré. "Des petits clubs en difficulté" Pour Marielle de Sarnez, la mesure est injuste. Les clubs de foot seront les "seuls du monde du sport et du spectacle qui vont être (concernés) car les chanteurs, les artistes, comme ils n'ont pas de petites PME, ils ne seront pas taxés", a-t-elle déclaré. "La grande majorité des petits clubs sont à l'équilibre, quand certains sont même en déficit", a ajouté la candidate Modem. Selon les comptes provisoires de la saison 2012-2013, consultés cet été par"Les Echos", la perte nette cumulée des 20 clubs de Ligue 1 se serait creusée entre 70 et 80 millions d'euros contre 60,7 millions d'euros en 2011-2012.