Taxe à 75% : les clubs de football repoussent leur journée blanche

  • A
  • A
Taxe à 75% : les clubs de football repoussent leur journée blanche
Partagez sur :

Mais la perspective d'une grève n'est pas annulée...

L'hypothèse d'une grève n'est pas annulée... Mais les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont décidé de repousser leur journée blanche prévue pour le weekend du 29 novembre, à une date ultérieure. La décision a été annoncée par le syndicat des clubs de football professionnel (UCPF), réuni à Paris en comité exécutif. Ce dernier est actuellement engagé dans une médiation avec les représentants du football professionnel, sous l'égide du député socialiste Jean Glavany, président du groupe de travail "sur le football durable". Une médiation qui semble porter ses fruits : le président de l'UCPF, Jean-Pierre Louvel, a précisé à la presse que les dirigeants du football professionnel ne souhaitaient pas retenir une nouvelle date pour ne pas imposer un "ultimatum" au pouvoir exécutif français et privilégier la discussion dans ce dossier. 13 équipes de Ligue 1 Reçus fin octobre par François Hollande, les dirigeants des clubs de football sont repartis de l'Elysée sans avoir obtenu le retrait de la taxe à 75% sur les hauts revenus qui les mobilise depuis maintenant plusieurs semaines. Les clubs doivent être soumis à ce prélèvement exceptionnel sur la tranche supérieure des revenus de plus d'un million d'euros par an versés en 2013 et 2014. La Ligue professionnelle de football estime que cette taxe, qui ne touche pas les joueurs, mais les clubs, devrait toucher 13 équipes de Ligue 1 pour plus de 44 millions d'euros - un montant contesté par le gouvernement - au moment où plusieurs clubs connaissent des difficultés financières.