Sur fond de crainte d'un défaut grec, les marchés asiatiques plongent...

  • A
  • A
Sur fond de crainte d'un défaut grec, les marchés asiatiques plongent...
Partagez sur :

Les marchés s'inquiètent également des signes de ralentissement de l'économie en provenance des Etats-Unis et de la Chine...

L'aggravation soudaine du risque de défaut grec a jeté un grand froid sur les marchés financiers. Après une séance de baisse en Europe (-1,7% pour l'EuroStoxx 50) et à Wall Street (-1,5% pour le DJIA), l'indice Nikkei recule ce matin de 1,7% à la clôture, tandis que Hong Kong cède 1,4%, Shanghai (indice CSI 300) perd 1,1%, Taiwan plonge de 2% et Séoul chute de 1,8% De son côté, Sydney baisse de 1,9%, Singapour lâche 0,9% et Bombay (indice BSE-Sensex) recule plus modérément de 0,4%. Les investisseurs sont de plus en plus inquiets face à l'escalade de la crise de la dette européenne, où un défaut de la Grèce sur sa dette pourrait faire boule de neige dans d'autres pays, à commencer par l'Irlande et le Portugal... Par ailleurs, les dernières statistiques macro-économiques provenant de Chine et des Etats-Unis confirment un net ralentissement de l'économie mondiale, assorti de risques d'inflation (+3,6% sur un an aux Etats-Unis en mai et +5,5% en Chine). Sur le marché des changes, l'Euro a fortement baissé depuis 24 heures, tombant ce matin à 1,4125$ dans les changes entre banques en Asie. Hier en Grèce, des manifestations violentes ont éclaté à Athènes, tandis que le Premier ministre George Papandreou a échoué à former un gouvernement d'union nationale qui devait adopter les mesures d'austérité nécessaires pour recevoir une nouvelle tranche d'aide internationale. M. Papandreou doit annoncer ce jeudi un remaniement ministériel et a mis son poste dans la balance, en s'engageant à soumettre ce nouveau cabinet à un vote de confiance du Parlement...