Suivi des Marchés : rechute en Asie, la Fed douche les espoirs d'un "QE3"

  • A
  • A
Suivi des Marchés : rechute en Asie, la Fed douche les espoirs d'un "QE3"
Partagez sur :

Les "Minutes" de la Réserve fédérale américaine, qui ont réduit les chances d'un recours à une 3ème phase de rachat d'obligations d'Etat...

Déçues par les "Minutes" de la Réserve fédérale américaine, qui ont réduit les chances d'un recours à une 3ème phase de rachat d'obligations d'Etat ("QE3"), les Bourses asiatiques repartent en baisse ce matin. L'indice Nikkei abandonne plus de 2% ce matin peu avant la clôture à Tokyo, retombant sous la barre des 10.000 points. De son côté, Séoul cède 1,5%, Sydney oscille entre le rouge et le vert (+0,03%), Djakarta perd 1,2%, Singapour baisse de 0,4% et la Bourse de Bombay (indice BSE Sensex) lâche 0,5%. A noter que les Bourses de Chine continentale (Shanghai et Shenzhen) sont fermées pour un troisième jour férié et que Taiwan et Hong Kong sont aussi en congé ce mercredi. A Wall Street hier soir, le Dow Jones a cédé 0,4% et le Nasdaq a lâché 0,2%. Les Minutes de la Fed ont montré mardi soir que lors de la dernière réunion du comité monétaire, seuls deux membres sur dix se sont dits en faveur d'une troisième série de rachat d'actifs pour stimuler l'économie. Les banquiers centraux américains n'agiraient qu'en cas de retour de l'inflation sous 2% aux Etats-Unis et d'accès de faiblesse prononcé de la croissance américaine. Du côté des devises, le Dollar se renforce ce matin après ces informations, notamment face à l'Euro. La devise européenne est retombée sous 1,32$, à 1,3198$ (-0,4%), tandis qu'en Asie, le Won sud-coréen et Dollar australien chutent aussi face au billet vert. A 1,0279$US, le Dollar australien est revenu à son plus bas depuis 11 semaines, après la publication d'un déficit surprise de la balance commerciale en février, lié à une baisse des exportations de matières premières, notamment vers la Chine. Du côté des valeurs, les titres liés aux matières premières reculent, en particulier les grands groupes miniers australiens BHP Billiton (-1,4%), Rio Tinto (-0,7%) et Fortescue Metals (-1,1%). A Tokyo, Fast Retailing, la maison mère d'Uniqlo, plonge de 5,1% après une note du Crédit Suisse estimant que les ventes n'étaient pas reparties au Japon depuis le séisme du 11 mars 2011. Le distributeur de vêtements a pourtant annoncé hier une hausse de 5,1% des ventes d'Uniqlo en mars sur un an dans l'archipel nippon (à surface de vente constante). Par ailleurs, à Séoul, l'opérateur mobile SK Telecom (-2,8%) souffre de l'annonce d'une cession de ses titres par le sidérurgiste Posco (-2,3%). Enfin, à Tokyo, Toshiba Corp chute de 3% après la démission surprise du patron de sa filiale nucléaire Westinghouse Electric, Jim Ferland, deux jours seulement après son entrée en fonction...