Suivi des Marchés : prudence confirmée en Asie avant l'adjudication italienne

  • A
  • A
Suivi des Marchés : prudence confirmée en Asie avant l'adjudication italienne
Partagez sur :

Les investisseurs optent donc majoritairement pour la prudence, de nombreux gérants étant absents ou ayant déjà bouclé leurs portefeuilles pour 2011...

Ce matin les marchés asiatiques s'effritent à nouveau, dans l'attente d'une série d'émissions d'obligations d'Etat italiennes, prévues aujourd'hui et demain. A Tokyo, le Nikkei a fini en baisse de 0,2%, tandis que Hong Kong, (fermé depuis deux séances) cède 0,7%, Taiwan lâche 0,4% et Séoul recule de 0,9%. De son côté, Sydney, qui rouvrait après deux jours fériés, a fini en recul de 1,25%, tandis que Singapour et Bombay (indice BSE Sensex) relâchent respectivement 0,3% et 1%. Enfin, la Bourse de Shanghai (indice Shanghai Composite) est revenue en terrain positif en cours de séance (+0,1%). Les investisseurs optent donc majoritairement pour la prudence, de nombreux gérants étant absents ou ayant déjà bouclé leurs portefeuilles pour 2011... Hier à Wall Street et en Europe, le même attentisme a prévalu, le Dow Jones (-0,02%) et l'EuroStoxx 50 (0%) faisant du surplace à la clôture. L'annonce d'une nouvelle baisse des prix des logements aux Etats-Unis (-1,6% octobre sur un mois) a déçu, malgré un rebond de la confiance des consommateurs américains. Les statistiques du jour en Asie n'ont pas remonté le moral aux opérateurs, confirmant le passage à vide de l'économie mondiale : baisse de 2,6% de la production industrielle du Japon en novembre et chute de la confiance des industriels sud-coréens à son plus bas niveau depuis 30 mois... Du côté de l'Europe, l'Italie prévoit d'émettre aujourd'hui 9 Milliards d'Euros d'obligations à 6 mois et jusqu'à 2,5 MdsE de titres à coupon zéro à échéance 2013. Demain, Rome compte aussi vendre des obligations d'échéances 2014, 2018, 2021 et 2022. Hier, le taux des emprunts d'Etat italiens à 10 ans est monté à 7%, un niveau considéré comme "intenable" pour les finances italiennes s'il persiste à moyen terme.... Sur les marchés des matériaux de base, le cuivre et les principaux métaux, y compris l'or, cèdent du terrain ce matin... En revanche, le pétrole continue sa progression (+0,1% à 101,44$ le baril de brut WTI), après un bond de 1,5% hier, suivant de nouvelles menaces de l'Iran de fermer le détroit d'Ormuz, ce qui perturberait gravement l'approvisionnement pétrolier mondial. Côté valeurs, Sony perd 2,4% à Tokyo et SK Telecom à Séoul recule après le détachement de son dividende. A Shanghai, le titre China Mengniu Dairy plonge de 23% après avoir admis avoir nourri ses vaches avec du fourrage moisi qui a contaminé leur lait ! Tokyo Electric Power, l'électricien propriétaire de la centrale nucléaire de Fukushima, chute de 12% après une déclaration du ministre japonais du commerce évoquant une possible nationalisation temporaire du groupe...