Suivi des Marchés: la prudence est de retour en Asie avant le G20 Finances

  • A
  • A
Suivi des Marchés: la prudence est de retour en Asie avant le G20 Finances
Partagez sur :

Les prises de bénéfices sont de mise dans l'attente d'actions concrètes de la part de l'Europe

Le dossier de la crise européenne revient sur le devant de la scène ce vendredi matin... Sur les Bourses asiatiques, l'indice Nikkei a cédé 0,85% à Tokyo en clôture, après la dégradation de la note de la dette de l'Espagne par Standard &Poor's. L'indice Shanghai Composite perd 1% et le Hang Seng -0,9% à Hong Kong après la publication de chiffres de l'inflation toujours supérieurs à 6% en Chine en septembre. De leur côté, les Bourses de Sydney et Taiwan reculent de 0,9%, et celle de Singapour cède 0,2%. Parmi les rares hausses du jour, Séoul grimpe de 0,5% et Bombay (indice BSE Sensex) progresse de 0,6% avant la publication des chiffres de l'inflation en Inde en septembre. L'indice MSCI Asia Pacifique baisse de 0,3%, son premier retrait en 7 séances, après avoir regagné près de 10% en 6 séances grâce à des espoirs d'un accord européen pour maîtriser la crise de la dette. Wall Street a fini sur une note indécise hier soir, le Dow Jones reculant de 0,3% (sous le poids des bancaires) et le Nasdaq progressant de 0,6%. Après la clôture, le géant de l'Internet Google a annoncé des résultats meilleurs que prévu pour le 3ème trimestre, et le titre a aussitôt bondi de plus de 6% en cotation post-séance à Wall Street... Cela n'a toutefois pas suffi pour donner du tonus aux marchés asiatiques, où les prises de bénéfices sont de mise dans l'attente d'actions concrètes de la part de l'Europe, avec un G20 Finances se tient ce vendredi à Paris. Par ailleurs, la persistance d'une forte inflation en Chine, à 6,1% en septembre sur un an (et +13,4% pour les prix alimentaires) continue de peser sur les marchés chinois, qui voient s'éloigner la perspective d'un assouplissement monétaire de la part des autorités. Côté valeurs, l'action Esprit, qui tire plus de 80% de son revenu d'Europe perd 2% à Hong Kong, et les banques repartent en baisse après un rebond depuis quelques jours (-3,4% pour la banque chinoise ICBC, -1,7% pour la japonaise Mitsubishi UFJ Financial Group, -1% pour HSBC Holdings à Hong Kong et -0,25% pour National Australia Bank à Sydney). Les valeurs liées aux matériaux de base corrigent aussi ce matin après plusieurs séances de hausse : -2% pour BHP Billiton et -1,5% pour Rio Tinto à Sydney, -3,6% pour Jiangxi Copper et -6% pour Zijin Mining à Hong Kong...