Suivi des Marchés: l'Asie partagée, Shanghai en forme !

  • A
  • A
Suivi des Marchés: l'Asie partagée, Shanghai en forme !
Partagez sur :

Après une séance timide à Wall Street hier soir, et des signes de reprise économique en Chine...

Après une séance timide à Wall Street hier soir, et des signes de reprise économique en Chine, les places boursières asiatiques sont partagées ce matin. A Tokyo, l'indice Nikkei avance de 0,2% peu avant la fin de la séance, malgré un plongeon de près de 20% de l'action Panasonic, qui paie un "profit warning". De son coté, le Shanghai Composite bondit de 1,7% après l'annonce d'un PMI manufacturier en hausse en Chine, et l'indice Taiex de Taiwan gagne 0,2%. En revanche, la baisse domine sur les autres marchés asiatiques : -0,8% à Séoul, -1,3% à Sydney, -0,3% à Singapour et -0,04% à Bombay (indice BSE Sensex). A Wall Street, l'indice Dow Jones a cédé 0,08% hier soir en clôture, tandis que le Nasdaq a reculé de 0,3%, pour leur première séance de cotation depuis vendredi, en raison de l'ouragan Sandy qui a fait de gros dégâts sur la côte Est des Etats-Unis en début de semaine. PMI manufacturier Les investisseurs apprécient la publication ce matin en Chine d'un indice PMI manufacturier de 50,2 pour le mois d'octobre, après deux mois passés sous les 50, le seuil qui sépare la contraction de l'expansion. Selon le Bureau des Statistiques, toutes les composantes de l'indice se sont redressées en octobre, en particulier les nouvelles commandes, les commandes à l'exportation et les achats des entreprises, laissant espérer que le processus de déstockage observé depuis plusieurs mois tire à sa fin et que la croissance chinoise pourra accélérer au 4ème trimestre. La hausse du PIB chinois a ralenti depuis 7 trimestres consécutifs, pour tomber à 7,4% au 3ème trimestre 2012, en dessous de l'objectif de 7,5% fixé par le gouvernement de Pékin pour 2012. Panasonic s'effondre Du côté des valeurs, l'action Panasonic se distingue à Tokyo par un effondrement de près de 20%, qui a entraîné une suspension de cotation du titre. Le fabricant de téléviseurs a fait savoir qu'il pourrait afficher une perte nette de 765 Mds de Yens (9,6 Mds$) en 2012-13 (exercice à fin mars), alors que la direction prévoyait jusqu'ici pour l'exercice en cours un retour à un bénéfice net de 50 Mds de Yens. De leur côté, les titres de Sharp et de Sony cèdent environ 2,5% avant la publication de leurs résultats trimestriels et prévisions annuelles, attendue après la clôture de Tokyo. Toujours à Tokyo, le cours de l'opérateur mobile japonais Softbank gagne 4% ce matin, après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu, mais le titre perd encore 15% sur un mois, les marchés s'inquiétant des conséquences de sa récente offre de rachat de l'américain Sprint Nextel. Sinopec avance A Hong Kong, l'action du groupe pétrolier chinois Sinopec progresse de 2% après des informations de l'agence 'Bloomberg' selon lesquelles le groupe négocie un achat de la société pétrolière française Maurel & Prom afin de se renforcer en Afrique. Enfin, à Sydney, l'action du groupe minier Arrium perd près de 13% après qu'un consortium mené par Noble Group a renoncé à faire une offre sur la société.