Suivi des Marchés : l'Asie grimpe, malgré un tassement de la croissance chinoise...

  • A
  • A
Suivi des Marchés : l'Asie grimpe, malgré un tassement de la croissance chinoise...
Partagez sur :

Après l'annonce d'un PIB décevant en Chine au 1er trimestre...

C'est la hausse qui l'emporte ce matin sur les places boursières asiatiques, malgré l'annonce d'un PIB décevant en Chine au 1er trimestre. Par ailleurs, l'échec du lancement d'un satellite nord-coréen, cette nuit, a aussi soutenu la tendance en soulageant les craintes de certains opérateurs... A Tokyo, l'indice Nikkei a grimpé de 1,2%, tandis que la Bourse de Hong Kong gagne 1,8% en séance, le Shanghai Composite progresse de 0,7%, Taiwan prend 1,6% et Sydney avance de 0,9%. La Bourse de Séoul s'adjuge donc 1%, après l'explosion en vol de la fusée nord-coréenne cette nuit, dont le satellite était soupçonné d'avoir des visées militaires. Enfin, Singapour avance de 0,6% et Bombay (indice BSE Sensex) reste proche de l'équilibre (+0,2%), plombé par des prévisions annuelles décevantes de la part de la SSII Infosys. A Wall Street hier (+1,4% pour le DJIA) et en Europe (+0,5% pour l'EuroStoxx 50), la reprise s'est poursuivie dans l'espoir de nouvelles actions des banques centrales pour soutenir l'économie mondiale et les pays européens endettés. En Asie, l'annonce ce matin d'une hausse de 8,1% du PIB au premier trimestre en Chine, inférieure aux 8,4% attendus par les analystes, a aussi été interprétée comme le signe d'un prochain assouplissement monétaire de la banque centrale chinoise. Il s'agit du rythme de croissance le plus bas en Chine depuis deux ans et demi, qui confirme d'autres indicateurs récents montrant un atterrissage plus rapide que prévu de l'économie chinoise... Côté valeurs, Sony perd encore 5,4% à Tokyo... La direction a annoncé hier après la clôture d'un vaste plan de réorganisation destiné à redresser les comptes du groupe, qui a subi des pertes historiques en 2001-2012, de l'ordre de 6,4 milliards de dollars. Sony, qui a confirmé la suppression de 10.000 postes, va ainsi se recentrer sur les "smartphones", les jeux, la photo et les applications mobiles, au détriment des téléviseurs. A Bombay, l'action Infosys plonge de 9% : le bénéfice net de la SSII a progressé plus que prévu au 4ème trimestre 2011-2012, mais ses prévisions de chiffre d'affaires annuel pour le prochain exercice ont déçu... Les autres grandes SSII indiennes dont les résultats n'ont pas encore été publiés, sont aussi en berne à Bombay avec Tata Consultancy qui perd 4% et Wipro qui relâche 3,3%. A Sydney, les valeurs minières restent bien orientées, même si elles ont réduit leurs gains en cours de séance, après la publication du PIB chinois : BHP Billiton gagne 1,7%, Rio Tinto prend 2,5% et Fortescue Metals bondit de 3,5%. A Séoul, Hynix Semiconductor grimpe de 6%, LG Electronics gagne 1,8%, et le sidérurgiste Posco reprend 2,2%, mais Samsung Electronics cède 0,5%. Enfin à Tokyo, Fanuc (machines-outils) monte de 2,6% et Komatsu (engins de chantier) prend 0,5%.