Suivi des Marchés : hésitation en Asie, de nombreux marchés encore fermés

  • A
  • A
Suivi des Marchés : hésitation en Asie, de nombreux marchés encore fermés
Partagez sur :

Alors que de nombreuses places sont encore closes pour le Nouvel An chinois...

Toujours des hésitations ce matin en Asie, où de nombreuses places sont encore closes pour le Nouvel An chinois. A Tokyo, l'indice Nikkei a fini en légère hausse (+0,22%), tandis que Sydney est quasiment stable en clôture (-0,02%) et que Bombay (indice BSE Sensex) grimpe de 1,4% en matinée. En légère hausse, la Bourse de Bangkok gagne 0,5%, tandis que la Bourse indonésienne de Djakarta prend 0,5%, mais que Manille perd 0,7%. Les volumes échangés restent faibles, de nombreux investisseurs ayant pris des congés en ce début d'Année lunaire du Dragon. Les Bourses Hong Kong, Shanghai, Taiwan, Séoul, Singapour, Kuala Lumpur et Hô Chi Minh Ville sont encore fermées ce mardi pour les festivités. Sur le marché des changes, l'Euro s'affiche fermement, à 1,3025$ (+0,1%), malgré un nouveau retard dans la conclusion d'un accord entre la Grèce et ses créanciers privés sur la restructuration de sa dette. Les ministres des Finances de la zone Euro ont ainsi rejeté hier soir les dernières propositions des créanciers, les renvoyant à la table des négociations, selon des sources proches du dossier... Les marchés gardent toutefois l'espoir qu'un accord sera conclu avant le sommet européen du 30 janvier... Ils espèrent aussi que les négociations sur un renforcement des "pare-feux" financiers européens aboutiront, après l'appel hier de Christine Lagarde, la directrice du FMI, à un renforcement de ces mécanismes et à la stimulation de la croissance économique en Europe. Du côté des valeurs, le secteur pétrolier est ferme ce matin en Asie, soutenu par l'embargo confirmé hier par l'Union européenne sur le pétrole iranien. Le baril de pétrole WTI conserve ses gains de la veille à 99,90$ (-0,04%), tandis que le titre Inpex gagne 2,2% à Tokyo et que Woodside Petroleum prend 0,7% à Sydney. Parmi les technologiques japonaises, Nintendo gagne 1,5%, Canon avance de 0,6% et Elpida Memory bondit de 4,5% après une information de presse évoquant un projet de rapprochement du fabricant de puces mémoires avec ses concurrents Micron Technology et Nanya Technology. De son côté, Sony a perdu 2,4% après un article de presse affirmant que le groupe pourrait acquérir jusqu'à 30% du capital d'Olympus. Enfin, à Sydney, le groupe minier Mirabela Nickel a plongé de plus de 13% après des révisions à la baisse de recommandations de brokers sur le titre, tandis que BHP Billiton a cédé 0,4% et Rio Tinto a progressé de 0,6%.