Succès des émissions obligataires espagnole et française, malgré Fitch !

  • A
  • A
Succès des émissions obligataires espagnole et française, malgré Fitch !
Partagez sur :

Madrid a vendu beaucoup plus d'obligations que prévu et la France a réussi son émission malgré sa dégradation par S&P vendredi...

Présente sur le marché obligataire ce jeudi matin aux côtés de la France, l'Espagne ne semble pas avoir souffert de l'annonce de Fitch Ratings... L'agence a fait savoir ce matin que la révision de la notation de six Etats de la zone euro se traduira par une dégradation pour la plupart d'entre eux. Mi-décembre, Fitch a placé sous surveillance négative les notes souveraines de l'Italie, l'Espagne, la Belgique, l'Irlande, la Slovénie et Chypre, menaçant de les abaisser, faute de "solution globale" à la crise de la dette de la zone euro. Madrid a quand même vendu 6,6 milliards d'euros d'obligations de maturité long terme contre une cible initiale de 4,5 milliards d'euros. Le Trésor espagnol a notamment émis 3 milliards d'euros de bons de maturité 2022 à un taux moyen de 5,403% contre 6,975% en novembre 2011. Le ratio de couverture a atteint 2,17 contre 1,54 en novembre. L'émission de papier de référence à 10 ans, la première pour Madrid depuis la mi-décembre, constituait un premier vrai test de l'appétit du marché pour la dette souveraine en zone euro en 2012. Sur l'échéance 2019, Madrid a vendu 2,3 milliards de titres à un rendement moyen de 4,541% (contre 5,110% précédemment). La demande a représenté 2 fois l'offre (contre 2,1). Enfin, l'Espagne a émis 1,3 milliard d'euros de dette à échéance 2016. Le rendement ressort à 4,021% (3,912% précédemment) alors que le ratio de couverture est passé à 3,2 contre 1,7. La première adjudication de moyen terme de la France a également été couronnée de succès, après la perte de son Triple A chez S&P. L'Agence France Trésor a vendu 3,43 milliards d'euros de bons de maturité 2016 à un taux moyen de 1,89% contre 2,82% lors de la dernière opération similaire réalisée en novembre. Le ratio de couverture a atteint 2,12 contre 1,68 en novembre. Paris a également émis 2,961 milliards d'euros d'obligations de maturité juillet 2014 à un taux moyen de 1,05%. Enfin, 1,575 milliard d'euros d'obligations de maturité juillet 2015 ont été vendues à un taux moyen de 1,51%. Le ratio de couverture ressortant à 3,42.