STMicroelectronics confirme avoir engagé un "conseiller" sur le dossier ST Ericsson

  • A
  • A
STMicroelectronics confirme avoir engagé un "conseiller" sur le dossier ST Ericsson
Partagez sur :

Les rumeurs se confirment du côté de STMicroelectronics et Ericsson...

Les rumeurs se confirment du côté de STMicroelectronics et Ericsson... Les deux groupes sont sortis de leur silence à la mi-journée, concernant les rumeurs qui circulent depuis ce matin sur leur co-entreprise ST Ericsson, qui ont notamment contribué à faire bondir l'action du groupe franco-italien. Le titre progressait de 4,4% aux alentours de 15h30. Travail avec un conseiller Les deux maison-mères expliquent d'une part qu'il est "naturel" pour elles de "revoir en continu la stratégie de la société", dans le sillage du plan stratégique dévoilé en avril dernier et au beau milieu de son exécution. D'autre part, elles "travaillent actuellement avec un conseiller externe de façon à assurer le meilleur avenir possible pour ST-Ericsson" et assurent la filiale de leur soutien, tout en restant "confiantes que la société a une position stratégique dans l'industrie qui permet le fonctionnement de l'écosystème des terminaux mobiles". JP Morgan planche sur l'avenir Le quotidien 'Les Echos' indique dans son édition du jour que ST et Ericsson ont embauché JP Morgan, fin août, pour examiner les solutions qui s'offrent à elles concernant leur co-entreprise lourdement déficitaire. Parmi les options à l'étude, figure la recherche d'un partenaire, une solution déjà évoquée par la direction. La vente de la société en plusieurs blocs ou encore la réintégration de certaines activités au sein des maisons-mères font également partie des pistes envisagées.