Stagnation du PIB de la zone euro au premier trimestre

  • A
  • A
Stagnation du PIB de la zone euro au premier trimestre
Partagez sur :

Les économistes redoutaient une entrée en récession...

Finalement, le PIB de la zone euro est resté stable au premier trimestre alors que les économistes redoutaient en moyenne un recul de -0,2%, ce qui aurait signifié l'entrée en récession de la région. Au deuxième trimestre, le PIB de la zone euro avait en effet déjà reculé de 0,3%. Sur un an, l'économie stagne également, alors que là aussi les économistes craignaient une baisse de -0,2%. Sur la période, la France a affiché une croissance nulle alors que celle de l'Allemagne a progressé de +0,5% contre toute attente et grâce au dynamisme de ses exportations. En revanche, le PIB espagnol a reculé de 0,3% et celui de l'Italie de 0,8%. Vendredi, la Commission européenne a revu en baisse ses perspectives de croissance 2012 et 2013. Elle estime que le PIB reculera de 0,3% cette année en zone euro et stagnera dans l'ensemble de l'UE. Pour 2013, la croissance prévue est de 1,3% pour l'UE et de 1,0% pour la zone euro