Sondage : 25% des Français ne voient rien de positif dans le gouvernement

  • A
  • A
Sondage : 25% des Français ne voient rien de positif dans le gouvernement
Partagez sur :

La crise et les réponses apportées sont à l'origine de cette impopularité...

La crise et les réponses qui lui sont apportées, ont écorné la popularité de François Hollande et de son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, montre un sondage Viavoice pour 'Libération', qui en publie les résultats ce mardi. A l'occasion d'une conférence de presse qui se tiendra cet après-midi, le président de la République pourra revenir sur ses choix... L'augmentation des impôts, clairement impopulaire A la question : "à quoi est due la faible popularité de François Hollande et du gouvernement?", 31% des personnes interrogées citent "l'augmentation des prélèvements, impôts et taxes", 27% "la crise économique et sociale" et 26%, "le manque de solutions à la hauteur de la crise". Sur ce dernier point, 'Libération', qui cite l'institut de sondages note que les analyses divergent. Les sympathisants de gauche mettent directement la crise en cause (42%), alors qu'à droite, la responsabilité de la crise est citée dans seulement 16% des cas. En revanche, 37% d'entre-eux estiment que le responsable est le gouvernement, qui propose des solutions inadaptées. 25% des sondés ne voit "rien" de positif chez le gouvernement Interrogés sur les éléments positifs du gouvernement, 25% des sondés disent "rien". Une proportion qui monte à 44% chez les sympathisants de droite. "La volonté de justice sociale" est citée par 23% des sondés et "la détermination à réduire les déficits publics" récoltent 19% des voix. Au final, pour les sondés, le gouvernement chercherait à corriger les "pathologies liées à la crise", sans "s'attaquer suffisamment au moteur de la crise", conclut le président de Vaivoice, François Miquet-Marty, dans les colonnes de 'Libération'.