Solvay lance deux unités de recyclage des terres rares en France

  • A
  • A
Solvay lance deux unités de recyclage des terres rares en France
Partagez sur :

Dans un premier temps, les lampes à économie d'énergie seront ciblées car la filière de collecte existe...

Le groupe de chimie belge Solvay a inauguré ce vendredi deux unités de recyclage des terres rares en France, basées sur un procédé propriétaire de récupération des éléments contenus dans les équipements en fin de vie tels que les lampes à économie d'énergie, les batteries ou les aimants. Lanthane, cérium, terbium... Dans un premier temps, les lampes à économie d'énergie seront ciblées car la filière de collecte existe. Elles sont riches en six terres rares différentes : le lanthane, le cérium, le terbium, l'yttrium, l'europium et le gadolinium, que Solvay a désormais la capacité de recycler en préservant 100% de leurs propriétés d'usage. Séparation à La Rochelle Les lampes usagées sont collectées, triées et traitées par des sociétés spécialisées qui en valorisent les différents composants (verre, métaux, plastiques, mercure). Les poudres luminophores sont quant à elles transportées vers les usines de Saint-Fons (Rhône-Alpes) pour en extraire le concentré en terres rares, puis à La Rochelle (Charente-Maritime) pour la séparation. Elles sont ensuite reformulées en précurseurs de luminophores qui seront réutilisés dans la fabrication de lampes nouvelles.