Société Générale : l'abaissement de la notation crédit "anticipée" par le marché

  • A
  • A
Société Générale : l'abaissement de la notation crédit "anticipée" par le marché
Partagez sur :

Société Générale reste une banque bien notée en Europe et dans le monde", insiste l'établissement....

La dégradation de sa notation crédit par Standard & Poor's cette nuit a fait réagir la Société Générale. La banque souligne que cette sanction est la conséquence mécanique de la dégradation de la notation souveraine française de "AAA" à "AA+". En conséquence, estime la banque rouge et noire, la décision avait été "largement" anticipée par les investisseurs. "Dans un contexte de baisse généralisée de la notation des banques, Société Générale reste une banque bien notée en Europe et dans le monde", insiste l'établissement. L'agence S&P a indiqué hier soir que sa perception du risque de l'industrie bancaire (dite "BICRA") française n'a pas été modifiée par l'abaissement de la notation crédit du pays de "AAA" à "AA+" le 13 janvier dernier. Le score de risque économique et de risque sectoriel est ainsi confirmé à "2", comme la notation "AA-" long terme "A-1+" court terme de contrepartie crédit de BNP Paribas. Les notes de contrepartie crédit long terme de BPCE, Société Générale et Crédit Agricole ont en revanche été réduites de "A+" à "A", et leurs notes court terme confirmées à "A-1". La perspective sur ces trois banques est "stable". La Caisse des Dépôts pâtit également d'un abaissement de sa note de contrepartie long terme de "AAA" à "AA+", pour une perspective négative. L'agence précise que la surveillance négative exercée sur toutes ces notations a été retirée.