Socgen a fait appel de son amende dans l'affaire Euribor

  • A
  • A
Socgen a fait appel de son amende dans l'affaire Euribor
Partagez sur :

La banque a fait appel d'une amende de 445,9 millions d'euros prononcée par la Commission européenne.

Cette décision avait été présentée en février et rendue publique lundi sur le site internet du journal officiel de l'UE. Société générale a fait appel d'une amende de 445,9 millions d'euros prononcée par la Commission européenne. Il s'agissait d'une sanction pour entente illicite sur le marché des produits dérivés financiers, au motif selon elle d'une erreur de calcul des régulateurs. En décembre, l'UE avait sanctionné six banques dont Société générale, Deutsche Bank, Royal Bank of Scotland et JP Morgan. "Erreur d'appréciation" La banque française estime que l'amende devrait être réduite "à un montant approprié". Elle dit avoir constaté une "erreur d'appréciation" dans la méthode de calcul retenue pour évaluer les positions des établissements impliqués dans cette affaire. Manipulation du Libor Les institutions financières sanctionnées sont accusées d'avoir manipulé les taux interbancaires Libor, Euribor et Tibor qui servent de référence pour la fixation des prix ou des rémunérations de centaines de milliers de milliards d'euros d'actifs et de produits financiers dans le monde entier, parmi lesquels des prêts immobiliers ou des produits dérivés.