Smartphones: net ralentissement des ventes attendu d'ici 2018

  • A
  • A
Smartphones: net ralentissement des ventes attendu d'ici 2018
Partagez sur :

Selon le cabinet IDC, le marché commence à être saturé

Alors que se déroule actuellement le 'World Mobile Congress' à Barcelone, IDC estime qu'après une excellente année 2013, les ventes de smartphones vont progressivement s'éroder. La croissance passerait de 39,2% l'an dernier à +8,3% en 2017 et +6,2% en 2018. D'après les projections du cabinet, le nombre d'unités vendues s'établirait ainsi à 1,2 milliard cette année, puis à 1,7 milliard en 2018. Pression à la baisse sur les prix Dans les économies matures, la demande est désormais saturée, explique IDC, ce qui va conduire à un repli des prix. Dans les marchés émergents, les équipementiers vont également devoir baisser leur tarifs pour capter la demande encore inexploitée. Résultat : le tarif moyen d'un "téléphone intelligent" passerait de 335 dollars en 2013 à 260 dollars en 2018 au niveau mondial. Android, encore et toujours leader Du côté des systèmes d'exploitation, IDC estime qu'Android va rester leader avec une part de marché de 76% d'ici quatre ans contre 78,9% attendu cette année. L'iOs d'Apple demeurera numéro deux , avec une part de marché relativement stable (14,4% après 14,9%). En revanche, le troisième acteur, Windows Phone devrait voir la sienne doubler (de 3,9% à7%), grâce aux nombreux partenariats noués, en particulier avec des équipementiers présents dans les pays émergents. Enfin, celle de Blackberry va encore reculer (de 1% à 0,3%), en raison de prix qui demeurent plus élevés que la moyenne. Les équipementiers semblent avoir pris conscience de cette évolution et comptent s'implanter sur un nouveau marché, celui des objets connectés, appelé à connaître une forte croissance...