Six Français sur dix réclament un remaniement après "l'affaire Cahuzac"

  • A
  • A
Six Français sur dix réclament un remaniement après "l'affaire Cahuzac"
Partagez sur :

Jean-Marc Ayrault se dit déterminé à durcir les sanctions...

Six Français sur dix souhaitent un remaniement gouvernemental, après les révélations dans le dossier Cahuzac la semaine dernière... Cette solution, prônée par la droite mais écartée immédiatement par François Hollande, rassemble une majorité de sondés, d'après une étude Ifop pour le 'Journal du Dimanche'. François Hollande de son côté brandit un bouclier sous la forme d'un "choc de moralisation". Un projet de loi devrait prochainement transcrire les mesures annoncées mercredi dernier au lendemain des "aveux" de Jérôme Cahuzac. Il s'agit notamment de la publication automatique des déclarations de patrimoine des ministres et des parlementaires, et l'interdiction de tout mandat public pour les élus condamnés pour fraude fiscale ou corruption. "Mesures sévères" "Je suis révulsé par un tel mensonge", déclare ce matin dans 'La Nouvelle République du Centre Ouest" Jean-Marc Ayrault, à propos des dissimulations de Jérôme Cahuzac, qui a nié pendant de longues semaines avoir détenu un compte en Suisse pour y dissimuler une partie de ses revenus. "Je prépare sous l'autorité du président de la République des mesures sévères pour garantir la transparence, le respect de la loi et la probité. Les sanctions seront durcies, car nous ne pouvons tolérer le moindre manquement de la part de ceux qui sont investis d'une fonction publique", explique-t-il. Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius a démenti lundi détenir un compte bancaire en Suisse, comme l'évoque le journal 'Libération', dénonçant une "rumeur" qui fera l'objet de poursuites judiciaires. De son côté, Jean-Marc Ayrault promet "la fin du cumul des mandats, la transparence totale sur les patrimoines, la traque des conflits d'intérêts, la lutte contre la fraude fiscale et les paradis fiscaux. Nous ferons tout ceci. Il y aura peut-être des résistances ou des hésitations ; je les combattrai avec la dernière énergie. C'est la condition de la confiance."