Siemens aurait retiré 500 millions d'euros d'une banque française

  • A
  • A
Siemens aurait retiré 500 millions d'euros d'une banque française
Partagez sur :

C'est ce que croit savoir le 'Financial Times' qui ne donne pas de nom mais écarte BNP Paribas...

Les rumeurs continuent de tourner autour des banques françaises, très exposées à la crise de la dette européenne... D'après le 'Financial Times' du jour, le géant industriel allemand Siemens aurait retiré il y a deux semaines plus de 500 millions d'euros d'une banque française pour placer ces sommes directement auprès de la BCE. La banque française en question n'est pas nommée par le 'FT', qui cite une source écartant la possibilité que ce soit BNP Paribas. Au total, Siemens, qui semble donc s'attendre à de grosses turbulences dans la zone Euro, aurait placé directement entre 4 et 6 milliards d'euros à la BCE, l'essentiel sous la forme de certificats de dépôts à une semaine, poursuit le 'FT'. Rappelons que seule une poignée de grandes entreprises européennes ont la faculté de déposer leurs cash directement à la banque centrale. Dans le cas de Siemens, le groupe a annoncé récemment son intention de créer sa propre banque pour se protéger des aléas des marchés en période de crise financière... Autre information susceptible d'affecter les marchés ce matin : une importante banque d'Etat chinoise aurait cessé ses opérations sur devises avec plusieurs établissements européens, dont la Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole, affirment des sources citées ce matin par l'agence 'Reuters'. Les opérations de "forward" et de "swap" sur devises étrangères avec ces banques ont été interdites en raison des risques de marché croissants liés à la crise de la dette publique en Europe. Seules les opérations au comptant ("spot") resteraient autorisées... Rappelons que la semaine dernière, les signes de tensions croissantes sur le refinancement en Dollars des banques européennes, en particulier des établissements français, avaient poussé les grandes banques centrales à agir de façon coordonnée pour fournir des liquidités en Dollars à tous les établissements de la région qui en feraient la demande...