SFR va indemniser les 4 millions de clients touchés par la panne

  • A
  • A
SFR va indemniser les 4 millions de clients touchés par la panne
Partagez sur :

Environ quatre des 21 millions d'abonnés mobiles de l'opérateur ont été touchés pendant plusieurs heures, avant un quasi-rétablissement de la situation aux alentours de 15 heures.

Fin de la panne chez SFR, qui s'engage à indemniser les clients touchés. Environ quatre des 21 millions d'abonnés mobiles de l'opérateur ont été privés d'appels pendant plusieurs heures jeudi, avant un quasi-rétablissement de la situation aux alentours de 15 heures. SFR a indiqué qu'il s'agissait d'une panne sur un équipement clef de son réseau mobile, qui a fortement perturbé ses services de communication et empêché les clients, dont la totalité de ceux ayant souscrit un forfait 4G, de passer ou de recevoir des coup de fil. Problème sur un équipement "HLR" Un porte-parole de la filiale de Vivendi, qui est en passe d'être rachetée par le câblo-opérateur Numericable, a précisé à l'agence de presse Reuters que la panne concernait un équipement "HLR" fourni par l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent. Il permet de localiser les abonnés et de les connecter. Il avait été à l'origine d'une panne massive sur le réseau d'Orange il y a deux ans, les médias évoquant à l'époque un "vendredi noir" pour l'opérateur historique. Des compensations SFR et Alcatel-Lucent ont d'ailleurs multiplié les messages d'information dans la journée, y compris sur les réseaux sociaux, pour tenter de calmer des abonnés visiblement très agacés par cette situation. "Conscient de la gêne occasionnée par cette perturbation, SFR a décidé d'offrir à ses clients abonnés impactés les appels et les SMS illimités ainsi que 2Go de données pendant un mois", écrit l'opérateur dans un communiqué. Les clients bénéficiant d'un forfait Carré avec Extra pourront choisir un de ces services en plus "au choix parmi iCoyote et CanalPlay, pendant un mois également". Ceux qui ont subi cette panne seront contactés individuellement dans les jours qui viennent.