Severstal n'aurait pas de vues sur les hauts fourneaux de Florange

  • A
  • A
Severstal n'aurait pas de vues sur les hauts fourneaux de Florange
Partagez sur :

D'après des sources proches du dossier, la reprise du site par Severstal, le troisième sidérurgiste russe, évoquée dans la presse en ce début de semaine, est peu vraisemblable...

Quel avenir pour les hauts fourneaux de Florange en Moselle ? D'après des sources proches du dossier citées par l'agence Reuters, la reprise du site par Severstal, le troisième sidérurgiste russe, est peu vraisemblable. Le site internet des 'Echos' avait fait état lundi de discussions en cours depuis une quinzaine de jours, en vue d'une cession des hauts fourneaux de Florange, précisant que Severstal était le candidat le plus sérieux et que deux autres repreneurs seraient sur les rangs, sans en préciser l'identité. Mais concernant Severstal, s'agirait juste de "rumeurs et de spéculations". L'intéressé s'est refusé à tout commentaire, comme ArcelorMittal. Pas prêt pour des investissements Le directeur général du groupe et principal actionnaire, Alexeï Mordachov, a déclaré récemment que la période ne se prêtait ni à des investissements ni à des acquisitions majeures en cash. Severstal est soucieux d'éviter de déprimer son cours en Bourse en annonçant l'acquisition d'actifs déficitaires en Europe, a déclaré Igor Lebedinets de VTB-Capital. "Le groupe a pris acte depuis longtemps que son action se traiterait avec une décote tant qu'il détiendrait des actifs déficitaires en Europe et aux Etats-Unis" a-t-il dit. "De telles acquisitions pourraient ramener le cours sur ses plus bas historiques", a-t-il ajouté.