Seuls 23% des sondés font confiance à l'exécutif pour relancer la croissance économique...

  • A
  • A
Seuls 23% des sondés font confiance à l'exécutif pour relancer la croissance économique...
Partagez sur :

Plus de six Français sur dix estiment que l'économie "ne redémarre pas"

Le "ras-le-bol fiscal" s'est installé dans l'humeur des Français, en parallèle avec un pessimisme qui ne s'essouffle pas... Ils sont près de deux sur trois (64%) à ne pas percevoir actuellement de démarrage de l'économie française, contre 34% qui évoquent une "légère amélioration", selon sondage de l'institut CSA pour RTL. "Ce pessimisme est réparti de façon assez homogène au sein de la population, toutes les catégories sociales ne percevant majoritairement pas de relance de l'économie, même si les cadres et les personnes les plus âgées se révèlent un peu plus optimistes (43% voient un redémarrage)", écrivent les auteurs de cette étude. A noter que cette question montre un clivage politique net chez les personnes interrogées. Ainsi, 63% des sympathisants de gauche pensent que le gouvernement est à la hauteur de de cette mission. Ils ne sont que 48% chez les proches des Verts, 21% pour ceux de la droite toutes tendances confondues et 15% pour les sympathisants du Front national. Plus de défiance à droite Près d'un an et demi après l'installation de l'équipe de Jean-Marc Ayrault, seuls 25% des sondés font confiance à l'exécutif pour rétablir l'équilibre des finances publiques, contre une écrasante majorité (71%) qui estime que la tâche est trop compliquée pour l'équipe en place. En ce qui concerne la croissance, ils sont 72% à ne pas croire à une relance initiée par le gouvernement (19% à y croire), et même 75% à estimer qu'il ne saura pas faire baisser le chômage. "Ce pessimisme sur la capacité du gouvernement à agir est là encore partagé par l'essentiel des catégories de population, seuls les sympathisants de gauche se révélant plus confiants. La défiance est quant à elle encore plus marquée chez les sympathisants de droite, mais aussi chez les catégories populaires", note CSA.