Senior et créateur d'entreprise, deux réalités de plus en plus compatibles !

  • A
  • A
Senior et créateur d'entreprise, deux réalités de plus en plus compatibles !
Partagez sur :

Le nombre de créateurs d'entreprises de plus de 50 ans ne cesse de progresser...

De plus en plus de seniors tentent l'aventure entrepreneuriale, soit pour sortir d'une période de chômage, soit pour faire évoluer leur carrière, montre une étude de l'observatoire Alptis de la protection sociale. Près de 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans L'étude rappelle la part non négligeable des seniors chez les entrepreneurs : en 2011, les travailleurs âgés de 50 ans et plus représentaient 27,9 % de la population active, 39,5 % des entrepreneurs et 26,3% des salariés. Autre donnée significative : sur la période 2003-2011, les effectifs entrepreneuriaux ont cr�" de 13,68%. La variation des actifs au sein de la classe d'âge des 60-64 ans a contribué à hauteur de 3,29 points à cette croissance globale, en deuxième position derrière les moins de 39 ans ! (3,48 point). Créer son entreprise pour améliorer sa situation "Pour les seniors, se lancer dans l'entrepreneuriat consiste parfois à faire évoluer une situation non satisfaisante : chômage, absence de possibilité d'évolution de carrière, insatisfaction dans le travail ou encore faiblesse de la retraite perçue", souligne Alptis. Le chômage apparaît comme le facteur prédominant puisqu'en 2011, 51% des créateurs d'entreprises de 50 ans et plus étaient privés d'emploi ou inactifs, contre environ 24% de salariés. L'étude précise bien que le chômage ne peut expliquer à lui seul la dynamique observée chez les seniors entrepreneurs. L'étude appelle à tirer profit de ces entrepreneurs seniors, porteur d'un important capital humain. Par ailleurs, leurs conditions matérielles sont souvent plus favorables (emprunts remboursés, absence d'enfants à charge...).