Scandale de la viande de cheval : perte estimée à 2 millions d'euros pour les plats surgelés

  • A
  • A
Scandale de la viande de cheval : perte estimée à 2 millions d'euros pour les plats surgelés
Partagez sur :

En l'espace de deux semaines...

Le scandale de la viande de cheval a lourdement pesé sur le secteur des plats surgelés à base de boeuf . Le chiffre d'affaires de l'activité aurait reculé de 47% pour la semaine du 18 au 24 février comparé à la période 2012, soit une perte d'un million d'euros de revenus, d'après une enquête Nielsen parue ce vendredi. Sur deux semaines, le manque à gagner est estimé par le cabinet à deux millions d'euros. Effet "dominos" Au delà des surgelés, le sandale a aussi touché le secteur des plats cuisinés frais qui a perdu 1,3 million d'euros en l'espace de deux semaines, alors que celui des raviolis en conserve s'élève à 400.000 euros. A l'inverse, cette affaire redore le blason des boucheries - dont les prix sont plus élevés - puisque parmi les Français qui achètent déjà leur viande dans ce type de commerce, 39% ont l'intention de fréquenter encore davantage ce circuit au regard du contexte; Pour autant, "les conditions économiques actuelles ne peuvent être ignorées et les Français devront aussi faire des arbitrages entre prix et qualité", conclut Sébastien Monard, analyste consommation et grande distribution chez Nielsen.