Sarkozy veut plus de souplesse pour les magasins le dimanche

  • A
  • A
Sarkozy veut plus de souplesse pour les magasins le dimanche
Partagez sur :

S'il est réélu, le chef de l'Etat veut "poursuivre les assouplissements déjà réalisés en matière d'ouverture dominicale des commerces"...

Nicolas Sarkozy en a dit plus ce vendredi sur ses engagements en cas de réélection pour un second mandat. Le chef de l'Etat a dévoilé une de ces idées dans une déclaration lue par le secrétaire d'Etat Frédéric Lefebvre, au cours des Etats généraux du commerce. "Si les Français m'accordent leur confiance, la première mesure que je mettrai en oeuvre sera de poursuivre les assouplissements déjà réalisés en matière d'ouverture dominicale des commerces pour vous permettre de vous adapter à l'évolution des modes de vie", écrit le chef de l'Etat. "Elargir les conditions d'ouverture des magasins le dimanche, vous donner plus de liberté, c'est de la croissance pour vos commerces, c'est de l'emploi pour les Français, c'est du pouvoir d'achat pour vos salariés, c'est le renforcement de l'attractivité touristique pour que la France soit forte". Cette idée d'une généralisation du travail dominical avait déjà soulevé la polémique en 2009, avec l'entrée en vigueur d'une loi autorisant l'ouverture de commerces dans certaines communes et zones touristiques et thermales ainsi que dans certaines grandes agglomérations pour les salariés volontaires. Par ailleurs, le code du travail indique que le maire ou le préfet peut autoriser les commerçants à ouvrir leur magasin cinq dimanches par an.