Sarkozy évoque le choix de la continuité chez Areva

  • A
  • A
Sarkozy évoque le choix de la continuité chez Areva
Partagez sur :

Le chef de l'Etat rencontrera Anne Lauvergeon lundi...

Nicolas Sarkozy a estimé ce vendredi que le choix de Luc Oursel pour succéder à Anne Lauvergeon à la présidence d'Areva était celui de la continuité. Le chef de l'Etat s'est exprimé sur ce changement à la tête du groupe nucléaire lors d'une conférence de presse aux côtés d'Angela Merkel à Bruxelles. "Madame Lauvergeon a fait deux mandats, dix ans à la tête d'une entreprise, c'était la fin de son mandat, le gouvernement a pris la décision de nommer à la tête de l'entreprise le numéro deux de l'entreprise, il y a donc de la continuité". "La crédibilité de la filière nucléaire française ne se réduit pas à l'action d'une personne", a-t-il ajouté. Une vingtaine de parlementaires de tous bords politiques avaient lancé jeudi un appel pour la reconduction d'Anne Lauvergeon à son poste. Ils défendaient alors le bilan de la seule femme française à diriger un groupe de cette importance en France. Mais c'est donc Luc Oursel, 51 ans, actuel numéro deux de fait du groupe nucléaire français au poste de directeur général délégué, qui lui a été préféré... Le chef de l'Etat a précisé qu'il rencontrerait Anne Lauvergeon lundi. L'intéressée s'est exprimée dans un bref communiqué publié à la mi-journée. Elle y indique "avoir pris acte de la décision du Président de la République" mais "ne souhaite pas s'exprimer pour l'instant plus avant". Elle se dit "extrêmement touchée par toutes les marques de soutien et d'amitié qu'elle a reçues (...)".