Sanofi va prolonger de 2 ans l'étude ORIGIN sur le diabète

  • A
  • A
Sanofi va prolonger de 2 ans l'étude ORIGIN sur le diabète
Partagez sur :

Le groupe pharmaceutique annonce ses résultats...

Sanofi annonce les résultats d'ORIGIN (Outcome Reduction with an Initial Glargine Intervention / Effet d'un traitement précoce par insuline glargine sur les complications cardiovasculaires), le plus long et le plus vaste essai clinique randomisé du monde consacré à l'étude du pré-diabète et du diabète précoce. Les résultats de l'étude montrent que Lantus (insuline glargine injectable) de Sanofi n'a pas eu d'impact positif ou négatif statistiquement significatif sur les résultats cardiovasculaires (CV), comparativement au traitement de référence, pendant la durée de l'étude. Les résultats de cette étude révèlent que l'insuline glargine retarde la progression du pré-diabète vers le diabète de type 2 et n'augmente pas le risque de cancer. Ces résultats ont été présentés aux Séances scientifiques de l'American Diabetes Association et publiés dans l'édition en ligne du New England Journal of Medicine (NEJM). ORIGIN était un essai clinique randomisé conçu pour évaluer les effets d'un traitement par insuline glargine, comparativement à un traitement de référence, sur le risque de survenue d'événements cardiovasculaires. Cette étude internationale a inclus plus de 12 500 participants à haut risque cardiovasculaire présentant un pré-diabète ou atteints de diabète de type 2. ORIGIN s'est également intéressée au rôle de l'insuline glargine chez des personnes habituellement non traitées par insuline. Sanofi va prolonger l'étude ORIGIN de 2 ans. Cette nouvelle observation sera baptisée ORIGINALE (Outcome Reduction with an Initial Glargine Intervention and Legacy Effect/ Effet d'une intervention précoce par insuline glargine et bénéfices à très long terme sur la réduction des événements cardiovasculaires).