Sanofi condamné à une lourde amende par l'autorité de la concurrence

  • A
  • A
Sanofi condamné à une lourde amende par l'autorité de la concurrence
Partagez sur :

Le laboratoire a entravé l'entrée de médicaments génériques sur le marché.

Sanofi-Aventis - devenu Sanofi - a été condamné à une lourde amende de 40,6 millions d'euros par l'Autorité de la concurrence, qui lui reproche d'avoir limiter l'entrée de certains médicaments génériques afin de favoriser ses propres produits, et donc d'avoir abusé de sa position dominante sur le marché français. En Bourse, le titre réagit peu à cette annonce : il progresse de +0,3% à 84,98 euros en début d'après-midi. Une communication trompeuse L'Autorité reproche au laboratoire pharmaceutique d'"avoir mis en place une stratégie  de dénigrement à l'encontre des génériques de Plavix, l'un des médicaments les plus vendus dans le monde" utilisé dans la prévention des récidives des maladies cardiovasculaires graves, souligne-t-elle dans un communiqué. Les témoignages recueillis par l'Autorité montrent que Sanofi "a diffusé à l'échelle nationale auprès des médecins et des pharmaciens un discours jetant le doute sur l'efficacité et l'innocuité des génériques concurrents (...) laissant entendre que leur responsabilité pourrait être engagée en cas de problème médical consécutif à la prescription et/ou à la délivrance de ces médicaments de substitution".