Sanction de l'AMF à l'encontre de BNP Paribas et Société Générale

  • A
  • A
Sanction de l'AMF à l'encontre de BNP Paribas et Société Générale
Partagez sur :

Elle estime que les deux établissements n'ont pas respecté les règles applicables en matière de sondage de marché...

BNP Paribas et Société générale ont reçu un avertissement et une sanction de 500.000 euros chacune de la part de l'Autorité des marchés financiers pour non-respect des règles applicables en matière de sondage de marché - test auprès des investisseurs d'un projet de transaction - lors de deux émissions obligataires. L'AMF a publié hier soir ses sanctions, prononcées fin novembre portant sur deux émissions réalisées pour le compte de Saint-Gobain et de Schneider Electric en janvier 2009. Le gendarme de la Bourse estime que les deux banques ont enfreint les règles destinées à protéger la confidentialité des informations avant une opération à l'occasion de sondages de marché. Les deux banques ont dit avoir "pris acte" de la décision de l'AMF.