Safran pourrait racheter l'italien Avio, seul ou avec GE...

  • A
  • A
Safran pourrait racheter l'italien Avio, seul ou avec GE...
Partagez sur :

Le groupe français d'aéronautique et de défense aurait mandaté les banques Mediobanca et UBS pour étudier cette offre...

Safran aurait des vues sur le motoriste d'avion italien Avio. Selon des informations du quotidien 'Milano Finanza', complétées ce matin par 'Les Echos', le groupe français d'aéronautique et de défense aurait mandaté les banques Mediobanca et UBS pour étudier cette opération. Celle-ci donnerait naissance à un nouveau leader européen, d'une taille comparable à celle du numéro un actuel, le britannique Rolls Royce. Safran pourrait s'allier avec l'américain General Electric, son partenaire historique dans les moteurs d'avions civils, précisent 'Les Echos'. Toutefois, GE pourrait aussi opter pour une action en solo en soumettant une offre concurrente, souligne encore le quotidien... Depuis 2006, Avio est contrôlé à 85% par le fonds Cinven, le solde du capital étant entre les mains de Finmeccanica. Ses actionnaires souhaitaient initialement introduire le groupe en Bourse, en le valorisant environ 4 milliards d'euros. Mais la tempête sur les marchés leur aurait fait renoncer en faveur d'une vente de gré à gré... Du coup, les analystes envisagent désormais un prix de cession plus proche de 3 milliards d'euros. Fondé en 1908 par la famille Agnelli et sortie du giron de Fiat en 2003, Avio ne fabrique pas de moteurs complets, mais fournit des éléments à presque tous les grands fabricants de moteurs d'avions dans le monde. En 2010, son chiffre d'affaires a atteint 1,7 milliard d'euros, mais son résultat net, pénalisé par les effets de change défavorables, était déficitaire à hauteur de 27 millions d'euros...