S&P prévient du danger de la baisse du prix du pétrole pour l'économie russe

  • A
  • A
S&P prévient du danger de la baisse du prix du pétrole pour l'économie russe
Partagez sur :

L'agence de notation pourrait dégrader la notation de la Russie

L'agence de notation Standard & Poor's a prévenu lundi qu'elle pourrait réduire la note de la dette souveraine de la Fédération de Russie si les prix du baril venaient à baisser. L'agence rappelle en effet que la hausse des cours de l'or noir survenue pendant la dernière décennie, a permis une expansion de la politique budgétaire du pays, qui s'est constitué des réserves fiscales. "Nous estimons qu'une baisse de 10 dollars du prix du pétrole conduira à un recul des recettes de l'ordre de 1,4% du PIB ", a souligné Kai Stukenbrock, analyste-créit chez S&P. Dans le pire des scénarios - un baril Oural autour de 60 dollars- les administrations publiques du pays pourraient afficher un déficit supérieur à 8% de son PIB. Dans ce cas, S&P pourrait rétrograder la notation de la Russie de trois crans. Les analystes estiment que le prix baril Oural doit se situer autour de 120 dollars pour équilibrer les finances du pays contre 110 dollars en 2011.