S&P ne reviendra pas sur la note de l'Italie dans l'immédiat, Moody's plus alarmiste

  • A
  • A
S&P ne reviendra pas sur la note de l'Italie dans l'immédiat, Moody's plus alarmiste
Partagez sur :

Alors que les élections italiennes ont débouché sur une impasse politique au parlement...

Pas de changement pour le moment chez Standard&Poor's concernant l'Italie... L'agence de notation a déclaré mardi que la note souveraine du pays ne serait pas affectée dans l'immédiat par le résultats des élections législatives qui ont plongé Rome dans une impasse politique. Aucune alliance n'apparaît en effet en mesure de constituer un gouvernement stable, au terme de ce scrutin. "Nous pensons que les choix du prochain gouvernement (...) sera un facteur clef de la qualité du crédit de l'Italie", écrit S&P dans un communiqué. L'agence de notation pense que le pays continuera sur la voie de la consolidation budgétaire. Garder le cap des réformes Elle attribue une note "BBB+" à la dette souveraine italienne, alors que Fitch est à "A-" et Moody's à "Baa2". Plus alarmiste, Moody's a de son côté estimé que l'instabilité politique en Italie pourrait avoir de "graves conséquences" pour la note de la dette de l'Italie et d'autres pays européens endettés, et que le pays faisait courir le risque d'une nouvelle crise dans la zone Euro. Hier, l'Union européenne et l'Allemagne ont lancé un appel aux dirigeants politiques italiens pour qu'ils maintiennent le cap des réformes engagées pour redresser les finances publiques du pays.