Royaume-Uni : déficit budgétaire inattendu en juillet

  • A
  • A
Royaume-Uni : déficit budgétaire inattendu en juillet
Partagez sur :

Les économistes tablaient sur un excédent.

Les comptes publics du Royaume-Uni se sont nettement dégradés en juillet, et ce contre toute attente... Déficit budgétaire inattendu Le Royaume-Uni a enregistré le mois dernier un déficit budgétaire de 557 millions de livres en juillet, alors que les économistes espéraient un solde positif de 2,2 milliards de livres. La balance a été dégradée par la baisse de l'impôt sur les sociétés, notamment en raison de la fermeture de la plateforme Elgin en Mer du Nord. L'impôt sur le revenu personnel a également cédé du terrain (-0,8%), tandis que les dépenses étaient en progression de 5,1%. Les chiffres publiés par les autorités britanniques n'incluent pas les données relatives au plan de soutien bancaire. Un soutien à l'économie qui devient difficile Ce déficit souligne le peu de marges de manoeuvre dont dispose le ministre des Finances, George Osborne pour soutenir l'économie britannique, d'autant que le gouvernement de coalition s'est fixé un objectif ambitieux de réduction du déficit, à 5,8% du produit intérieur brut cette année contre 8,2% enregistré lors de l'exercice fiscal 2011-2012.