Retraites : Marisol Touraine promet que le coût du travail sera allégé

  • A
  • A
Retraites : Marisol Touraine promet que le coût du travail sera allégé
Partagez sur :

En contrepartie de la hausse des cotisations vieillesse, le gouvernement prévoit un transfert des cotisations familiales.

Face à la grogne du patronat, qui dénonce la hausse des cotisations vieillesse prévue par la réforme des retraites, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a réaffirmé des mesures pour baisser le co�"t du travail. 4,4 milliards d'euros en année pleine Pour mémoire, le texte prévoit une hausse des cotisations vieillesse, qui touchera, dans les mêmes proportions,salariés et entreprises. Elles seront relevées de 0,15 point dès 2014, puis de 0,05 point par an de 2015 à 2017. Cette piste de financement doit rapporter 2 milliards d'euros en 2014 et 4,4 milliards en année pleine à l'horizon 2020. Transfert des cotisations familiales "Il y aura un transfert des cotisations familiales", a répété ce jeudi matin sur France Inter, Marisol Touraine. "La retraite, c'est le coeur du pacte social (...) Il est normal que les entreprises contribuent à la branche vieillesse (...) il ne serait pas compris qu'(elles) ne participent pas à l'effort collectif", a expliqué la ministre de la Santé. En revanche, "il y a des dépenses sociales (...) en direction des familles qui n'ont pas de lien avec le travail". D'où l'idée de revoir la part de ces dépenses dans le co�"t du travail dès l'année prochaine. Actuellement, le taux de cotisation familiale d�" par l'employeur s'élève à 5,4% du salaire brut. "Il n'y aura pas d'alourdissement du co�"t du travail, ce qui ne veut pas dire que les entreprises ne participeront pas à la réforme des retraites", a précisé la ministre.