Retraités : Manuel Valls confirme une mesure "forte"

  • A
  • A
Retraités : Manuel Valls confirme une mesure "forte"
Partagez sur :

Pour les fonctionnaires "s'il y a à nouveau de la croissance", le Premier ministre envisage aussi de revenir sur le gel du point d'indice des fonctionnaires.

"J'ai comme souci, et c'est l'engagement également du gouvernement, d'être très attentif à l'attente des classes moyennes et des salariés modestes"... Manuel Valls s'est exprimé jeudi sur son plan d'économies de 50 milliards d'euros annoncées pour réduire le déficit public de la France et financer des baisses de charges pour les entreprise. Alors que le vote, qui aura lieu mardi, s'annonce difficile, une partie de la majorité ne cachant pas son désaccord, le Premier ministre a fait mardi des annonces en faveur des ménages les plus fragiles. "Une mesure forte" Le ministre des Finances Michel Sapin avait annoncé plus tôt dans la matinée un "geste" en faveur des petites retraites, le nouveau Premier ministre l'a confirmé. "Nous demandons un effort à travers le gel d'un certain nombre de prestations jusqu'en octobre 2015 mais nous prendrons une mesure forte concernant les retraités modestes", a-t-il déclaré, lors d'un déplacement en Eure-et-Loir. "Donc il y aura une mesure significative concernant les retraites modestes et enfin nous devons aussi être attentifs à ce qu'on nous demande dans la fonction publique." Clause de revoyure Concernant les fonctionnaires, dont le point d'indice est gelé depuis quatre ans, Manuel Valls a indiqué qu'un aménagement serait également possible. "Il y a un effort qui est demandé. Nous pensons, en gelant le point d'indice que, en même temps, si demain il y a de nouveau de la croissance (...) que à travers une clause de revoyure on peut de nouveau engager les discussions avec les partenaires sociaux", a expliqué le chef du gouvernement.