Retraites: le Medef vent debout contre le compte "pénibilité"

  • A
  • A
Retraites: le Medef vent debout contre le compte "pénibilité"
Partagez sur :

Selon l'organisation patronale, il conviendrait de faire de la prévention en amont pour limiter la pénibilité au travail...

Alors que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a confirmé ce mardi la mise en place d'un compte pénibilité dans la réforme des retraites présentée à la fin de l'été, le Medef estime que le gouvernement ne prend pas ce problème par le bon bout... Faire de la prévention L'organisation patronale plaide pour une prise en compte en amont de la difficulté au travail, par de la prévention et en améliorant les conditions de vie au sein de l'entreprise."Traiter cet enjeu pour les salariés lors du départ à la retraite ne peut constituer une réponse satisfaisante", écrit le Medef dans un communiqué. "L'ensemble des acteurs doivent être mobilisés - assurance-maladie et branche AT-MP (accidents du travail-maladies professionnelles), médecine du travail, agence pour l'amélioration des conditions de travail - pour accompagner les PME et les salariés les plus fragiles", ajoute-t-il. L'organisation patronale rappelle au passage qu'il existe déjà plusieurs aménagements permettant à 25% d'une classe d'âge de partir chaque année plus tôt à la retraite, évoquant notamment les dernières mesures de la réforme de 2010. Un dispositif "dangereux" pour la compétitivité Selon le Medef, la mise en place d'un compte pénibilité affecterait un peu plus la compétitivité des entreprises et donc l'emploi. "Ce volet 'pénibilité' viendrait également alourdir à nouveau les contraintes administratives, pourtant déjà considérables, qui pèsent sur les dirigeants des petites entreprises dans ce domaine", souligne l'organisation. Invitée ce matin sur le plateau d'i-Télé, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a indiqué que le co�"t du dispositif n'était pas encore connu... Une nouvelle concertation doit se tenir les 26 et 27 ao�"t avec les partenaires sociaux.