Retraite : le report de l'âge de départ à 65 ans est inévitable pour Pierre Gattaz

  • A
  • A
Retraite : le report de l'âge de départ à 65 ans est inévitable pour Pierre Gattaz
Partagez sur :

Il est candidat à la succession de Laurence Parisot, à la tête du Medef.

Le Medef n'acceptera pas dans le cadre de la prochaine réforme des retraites, une augmentation du poids des cotisations, a indiqué Pierre Gattaz, président du groupement des fédérations industrielles mais aussi PDG de Radiall et candidat à la présidence du syndicat patronal. Report de l'âge légal de départ en retraite "évident" "Il faudra sans doute augmenter l'âge de la retraite (...) c'est une évidence, jusqu'à 65 ans", a indiqué sur Europe 1, le candidat à la succession de Laurence Parisot qui quittera son poste au mois de juillet. "Tous les pays du monde le font", a-t-il ajouté. Le gouvernement qui vise un équilibre durable du système à l'horizon 2040, planche sur une nouvelle réforme du régime de base d'ici la fin de l'année. Aider les entrepreneurs qui créent de l'emploi Concernant sa vision de la présidence du syndicat patronal, Pierre Gattaz a indiqué vouloir "un Medef d'accompagnement, de combattant (...) si nous ne faisons rien, nous aurons 12,13 voire 14% de chômeurs (...) c'est pour ça qu'il faut aider les entrepreneurs" qui créent de l'emploi, a martelé Pierre Gattaz. Pour cela, il prône une baisse de la fiscalité et davantage de flexi-sécurité pour gagner en compétitivité.