Retraite : le gouvernement appelle à ne pas stigmatiser les fonctionnaires

  • A
  • A
Retraite : le gouvernement appelle à ne pas stigmatiser les fonctionnaires
Partagez sur :

Le rapport Moreau préconiserait un changement de calcul des pensions pour viser un alignement public/privé...

A deux jours de la remise du rapport Moreau sur les pistes à envisager pour rétablir l'équilibre du régime général des retraites, dont le déficit est attendu à 20 milliards d'euros en 2020, le gouvernement appelle à ne pas pointer du doigt les fonctionnaires. Pour mémoire, d'après certaines rumeurs de presse, le document recommanderait de calculer leurs pensions non plus sur les six derniers mois, mais sur les dix meilleures années. Fonctionnaire et retraite, un "marronnier" Sans se prononcer clairement contre cette piste, la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu a déploré ce matin sur RTL que "le marronnier" des fonctionnaires soit systématiquement évoqué lorsque l'on parle de réforme des retraites. Selon elle, ils sont aujourd'hui logés à la même enseigne que les autres. "Dans la fonction publique il y a une carrière linéaire. Dans le privé, vous pouvez avoir une carrière cyclique (...) Certes le calcul est différent, mais il faut se rappeler que les fonctionnaires ont un salaire auquel s'ajoute des primes. (Pour autant), le taux de remplacement est calculé sur le salaire de base. Or, les primes sont comprises entre 20 et plus de 60% du salaire", a-t-elle fait valoir. "La question du public sera posée" "Nous voulons une réforme juste et arrêter avec les petites réformes. La question du public et du privé sera évidemment posée. La fonction publique ne restera pas à l'écart de la réforme, mais montrer du doigt les fonctionnaires n'est certainement pas la bonne façon d'aborder le problème", a pour sa part estimé la ministre des Affaires Sociales, Marisol Touraine sur i-Télé.