Retraite : 60% des Français jugent le report de l'âge légal de départ à 65 ans "nécessaire"

  • A
  • A
Retraite : 60% des Français jugent le report de l'âge légal de départ à 65 ans "nécessaire"
Partagez sur :

Ils n'étaient que 30% en 2010...!

Le système des pensions devra être revu et les Français le savent... Ils sont désormais 60% à estimer que le report de l'âge légal de départ à la retraite à 65 ans sera nécessaire (62 ans aujourd'hui), contre seulement 30% en 2010, montre un sondage réalisé par le CSA et le Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique (Cecop), pour le cercle des épargnants. "Même les sympathisants de gauche - à une courte majorité, il est vrai - reconnaissent cette nécessité (52%)", font remarquer les auteurs de l'étude. Réforme nécessaire Il faut dire qu'en décembre dernier, le Conseil d'Orientation des retraites a tiré la sonnette d'alarme, confirmant la nécessité d'engager une nouvelle réforme. Le besoin en financement du régime général des retraites devrait, selon ses projections se creuser, passant de 14 milliards d'euros en 2011 à 21,3 milliards en 2017, la réforme de 2010, qui a porté l'âge de départ à la retraite de 60 à 62 ans et la durée de cotisation de 41 à 41,5 ans à horizon 2020, n'ayant pas été suffisante, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici a récemment indiqué qu'il faudrait "revenir sur le sujet" et qu'une consultation avec les partenaires sociaux serait lancée à la mi-2013. Reste à savoir quels seront les leviers utilisés par le gouvernement pour rééquilibrer le système de pensions. Quelles pistes "acceptables pour les Français" ? Pour rétablir l'équilibre des régimes de retraite, trois leviers peuvent être actionnés, à savoir l'âge de la retraite, le niveau des pensions et celui des prélèvements obligatoires. Les résultats du sondage montre que les Français sont globalement opposés à la baisse des retraites puisque seulement 2% jugent la mesure "acceptable". Ils sont aussi contre l'augmentation des cotisations (13% l'estiment "acceptable"). Reporter l'âge légal à 65 ans, récolte à l'inverse davantage de suffrages (24%), tout comme l'allongement de durée de cotisation à 43 ans (20%).