Réseaux sociaux : l'UFC Que Choisir lance une campagne de prévention

  • A
  • A
Réseaux sociaux : l'UFC Que Choisir lance une campagne de prévention
Partagez sur :

L'association de consommateurs met en garde contre l'utilisation qui est faite par ces sites des données personnelles des utilisateurs...

L'UFC que Choisir lance jeudi une campagne de prévention contre les réseaux sociaux et les met en demeure de modifier leurs contrats.  Ils "font fi selon nous, de leurs obligations légales pour faire main basse sur les données personnelles des utilisateurs", estime l'association de consommateurs. Contrats opaques L'UFC Que Choisir pointe du doigt le manque de transparence des contrats des réseaux sociaux les plus utilisés par les internautes français. "Si Twitter et Facebook noient les informations dans des conditions très longues et très fragmentées, Google+ choisit une formulation laconique pour mieux masquer l'étendue des obligations de l'internaute", souligne l'association dans un communiqué. Concernant les informations personnelles, ils "s'octroient le droit d'utiliser toutes les données enregistrées par les utilisateurs eux-mêmes, y compris celles qu'il a supprimées", déplore l'UFC. "Quel que soit le degré de confidentialité souhaité par l'utilisateur, les réseaux et les tiers peuvent exploiter à loisir les données", ajoute-t-elle. Vers une évolution du droit européen ? Consciente des nouvelles problématiques liées aux réseaux sociaux, l'Union européenne travaille actuellement sur un règlement qui devrait permettre aux citoyens  de demander "le droit à l'oubli numérique". Dans ce cadre, la Commission nationale de l'Informatique et des libertés (Cnil) a lancé une consultation auprès des internautes afin de dessiner les contours de ce droit. En attendant, l'UFC Que Choisir veut sensibiliser la population à ces nouvelles problématiques...