Réouverture de Wall Street ce mercredi après le passage de l'ouragan Sandy

  • A
  • A
Réouverture de Wall Street ce mercredi après le passage de l'ouragan Sandy
Partagez sur :

Des tests techniques ont été menés hier et se sont révélés concluants....

La Bourse américaine va reprendre du service aujourd'hui, après deux jours chômés forcés par le passage de l'ouragan Sandy. Les opérateurs boursiers (Nyse, Nasdaq, BATS ...) se sont livrés hier soir à des tests techniques concluants, et devraient rouvrir ce mercredi aux heures habituelles avec le feu vert des régulateurs, ont-ils fait savoir. Ce matin, les "futures" sur le S&P 500 cotés à Tokyo sont orientés en légère hausse, ce qui indiquerait pour l'instant une ouverture positive, malgré les dégâts causés par la tempête. Les investisseurs ont notamment accueilli avec soulagement la publication, hier, de l'indice Case-Shiller des prix immobiliers, qui a montré une progression de 2% des prix des logements en août aux Etats-Unis, contre 1,7% prévu, confirmant ainsi la reprise progressive de ce secteur-clé pour l'économie américaine. Une fermeture exceptionnelle C'est la première fois depuis 1888 que Wall Street a dû fermer deux jours de suite en raison d'intempéries. L'ouragan Sandy a fait au moins 45 morts dans l'Est du pays, et causé de gros dégâts matériels, notamment à New York, où 250.000 foyers et entreprises restent privés d'électricité dans le sud de l'île de Manhattan, après l'explosion d'un transformateur de l'opérateur d'électricité de la ville, Consolidated Edison. Ce dernier a fait savoir qu'il pourrait mettre quatre jours avant de rétablir le courant à Manhattan et Brooklyn, et même une semaine dans d'autres quartiers... Par ailleurs, le métro de New York reste fermé et pourrait lui aussi nécessiter plusieurs jours de travaux avant de pouvoir redémarrer, selon le maire de la ville Michael Bloomberg. Autant dire que l'activité économique newyorkaise risque d'être perturbée, même si les entreprises mettent les bouchées doubles pour reprendre au plus vite un fonctionnement normal. Entre 20 et 25 milliards de dollars de dégâts De leur côté, économistes et assureurs font les comptes des dégâts, qui pourraient atteindre 20 à 25 Milliards de Dollars. La tempête ne devrait toutefois pas avoir d'effet négatif durable sur l'économie américaine, qui pourrait même être soutenue dans un second temps par les travaux de reconstruction, estiment les experts. Quant aux marchés financiers, ils devraient davantage fluctuer ces prochains temps en fonction des statistiques économiques, à commencer par l'emploi en octobre, attendu vendredi, et au gré des sondages politiques, à l'approche de l'élection présidentielle du 6 novembre.