Renault annonce 7.500 suppressions de postes en France d'ici 2016

  • A
  • A
Renault annonce 7.500 suppressions de postes en France d'ici 2016
Partagez sur :

Le groupe compte sur 5.700 départs naturels...

Renault veut supprimer 7.500 postes en France d'ici 2016. L'annonce a été faite par un porte-parole du groupe, au cours de la sixième réunion des négociations entamées à l'automne avec les syndicats. Le constructeur, dont l'objectif est d'améliorer sa compétitivité, n'avait pas chiffré les retombées en terme d'emplois jusque-là. Le constructeur compte notamment sur 5.700 départs naturels, et exclut tout plan de départs volontaires, licenciement sec, ou économique. Les suppressions de postes envisagées représentent 14% environ de l'effectif actuel de Renault en France. Prochaine rencontre le 22 janvier "Lors de cette nouvelle séance, nous avons réaffirmé notre volonté de maintenir en France les activités corporate et coeur de métier de Renault, tout en mettant en oeuvre les actions nécessaires pour abaisser le point mort", a déclaré Gérard Leclercq, le directeur des opérations France de Renault, cité dans un communiqué. Renault s'est engagé à ne pas fermer de site en France, si un accord est conclu avec les syndicats. La prochaine séance de négociations est programmée pour le 22 janvier. Au mois de juillet, son concurrent PSA a annoncé son intention de supprimer 8.000 emplois sur environ 80.000 en France, avec notamment l'arrêt de son usine d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.