Remaniement : Benoît Hamon ne ferait pas partie du gouvernement

  • A
  • A
Remaniement : Benoît Hamon ne ferait pas partie du gouvernement
Partagez sur :

Manuel Valls lui aurait pourtant demandé de rester, selon 'Libération'.

Alors que Manuel Valls a donné la démission de son gouvernement et doit annoncer la nouvelle composition de son équipe mardi, Benoît Hamon ne devrait pas en faire partie, d'après les informations de 'Libération'. Le ministre de l'Education a réclamé un infléchissement de la politique économique, aux côtés d'Arnaud Montebourg. Ce dernier tiendra d'ailleurs une conférence de presse à 16 heures. "Débat interdit" Selon 'Libération', Manuel Valls aurait demandé à Benoît Hamon de rester. "Mais son penchant est qu'il ne peut pas rester dans un gouvernement où l'on interdit le débat", explique le quotidien, citant l'entourage du ministre de l'Education. Il faut dire que ce remaniement ministériel intervient au moment où la réforme des rythmes scolaires va entrer pleinement en vigueur et qu'elle pose encore des problèmes dans certaines communes. Benoît Hamon a été nommé le 2 avril dernier pour succéder à Vincent Peillon, qui avait entamé la mise en oeuvre de cette réforme. Ce week-end, le ministre de l'Education a plaidé pour une politique en faveur de la demande. "C'est la condition de la réussite de la politique de l'offre qui a été faite depuis deux ans", a-t-il estimé dans les colonnes du 'Parisien'. Selon 'Libération', Benoît Hamon acceptera la main tendue de Manuel Valls, si et seulement si, la politique économique change.