Réforme fiscale: Jean-Marc Ayrault veut "un débat citoyen"

  • A
  • A
Réforme fiscale: Jean-Marc Ayrault veut "un débat citoyen"
Partagez sur :

Le Premier ministre a annoncé une rencontre avec les partenaires sociaux dès le 25 novembre prochain.

Dans le cadre de "la grande réforme fiscale" annoncée, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault recevra les partenaires sociaux dès le 25 novembre prochain, a-t-il déclaré ce mercredi matin sur 'France Inter'. "Ils sont demandeurs de ces rencontres (...) je recevrai ensuite les groupes parlementaires de la majorité comme de l'opposition", a-t-il précisé, estimant que cette profonde réforme doit être le fruit "d'un débat citoyen". "Un moment politique fort" "Le moment est venu d'ouvrir ce chantier de réformes profond (...) l'impôt est un acte démocratique (...) il faut prendre le problème à bras le corps", a redit Jean-Marc Ayrault. Dans les colonnes des 'Echos' datés de mardi, Jean-Marc Ayrault a annoncé son intention de lancer ce chantier pour parvenir à "des règles plus justes, plus efficaces et plus lisibles" d'ici au budget 2015. Parmi les pistes envisagées, la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu revient sur le tapis et "fera partie du débat", avait-il indiqué. L'opposition sceptique La remise à plat de la fiscalité annoncé par le gouvernement est "une supercherie", estime l'UMP dans un argumentaire diffusé hier. "La charge fiscale restera la même mais sera prélevée et répartie différemment", déplore le parti, rappelant que Jean-Marc Ayrault lui-même a annoncé  que la réforme se ferait "à prélèvements obligatoires constants". Le parti de l'opposition estime que la vraie priorité est de faire baisser les impôts et taxes et non de revoir lsystème.