Rebond général des marchés asiatiques

  • A
  • A
Rebond général des marchés asiatiques
Partagez sur :

Dans le sillages des marchés occidentaux hier soir...

Les places boursières asiatiques s'offrent un vif rebond ce mardi matin, dans le sillage des marchés occidentaux hier soir (+2,5% pour le DJIA, +2,8% pour l'EuroStoxx50). L'indice Nikkei avance de 2,8% à la clôture de la Bourse de Tokyo, tandis que Hong Kong rebondit de 2,7%, le Shanghai Composite regagne 0,5%, Taiwan grimpe de 3% et Séoul flambe de 4,5%. A Sydney, l'indice ASX200 regagne 2,7%, alors que Singapour et Bombay (indice BSE Sensex) progressent respectivement de 1,5% et de 2%. Enfin, Bangkok, qui avait plongé de 7% hier, reprend 2%, et Djakarta, qui avait lâché 4% environ hier, regagne le terrain perdu (+4,3%). Depuis 24 heures, les nombreuses rumeurs venues d'Europe ont convaincu les marchés que les dirigeants politiques et financiers s'efforcent de trouver une solution à la crise de la dette souveraine, qui passerait par un renforcement des moyens d'action du Fonds européen de stabilité financière (FESF). Même si de nombreuses zones d'ombre demeurent sur les modalités d'une telle opération, les marchés espèrent que la classe politique européenne et la BCE vont intensifier leurs efforts pour juguler la contagion de la crise grecque à l'Italie et l'Espagne. La Banque centrale européenne pourrait ainsi, dès le 6 octobre, annoncer une batterie de nouvelles mesures de soutien, dont une reprise de son programme de rachat d'obligations sécurisées et/ou le redémarrage des prêts d'urgence à 1 an aux banques, deux mesures déjà expérimentées face à la crise financière en 2008/2009... Certains analystes tablent aussi sur une baisse d'un demi-point du principal taux directeur de la BCE qui reviendrait ainsi à 1%. Les bancaires rebondissent en Asie dans la foulée de leurs homologues européennes et américaines hier : à Hong Kong, HSBC reprend 2,7% et la banque chinoise ICBC (Industrial & Commercial Bank of China) grimpe de 5,7% après avoir chuté ces derniers jours au plus bas depuis mars 2009. A Tokyo, Mitsubishi UFJ Financial Group gagne 4,2% et à Sydney, National Australia Bank flambe de 5,3%. Le secteur des matières premières profite du rebond des principaux métaux (le cuivre notamment), ainsi que du pétrole (+2,3% à 82$ le baril WTI ce matin), mais aussi de l'or (+1,8% à 1.652$ l'once). A Sydney, BHP Billiton et Rio Tinto regagnent respectivement plus de 4% et 5%. Parmi les producteurs d'or, l'australien Newcrest Mining rebondit de 4,6% à Sydney, Korea Zinc reprend 9,6% à Séoul après un plongeon de plus de 14% la veille, et le chinois Zijin Mining avance de 5,4% à Hong Kong. Les pétrolières retrouvent aussi le chemin de la hausse : +6% pour Santos à Sydney, +7,6% pour Cnooc à Hong Kong, +2% pour Inpex à Tokyo et +8,6% pour S-Oil Corp à Séoul...