Rebond des créations d'entreprises en septembre

  • A
  • A
Rebond des créations d'entreprises en septembre
Partagez sur :

Les auto-entrepreneurs ont encore représenté la moitié des créations sur la période...

Alors que l'on apprenait mardi que le nombre de défaillances d'entreprises a atteint un pic au troisième trimestre, l'INSEE annonce ce matin une hausse des créations de sociétés en septembre (+4,6 % en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables), après un recul de -1,4% en ao�"t. Sur les douze derniers mois, elles affichent cependant un recul de 3,1%. L'auto-entreprise en soutien Une fois encore, les créations d'entreprises sont portées par les auto-entrepreneurs. En les excluant, le nombre de créations est en progression de seulement +0,9%. Leur nombre s'est en effet établi à 46.028 dont 25.434 auto-entreprises. Sur les neuf premiers mois de l'année 2013, l'institut national de la statistique enregistre, en données brutes, 206.862 demandes de création d'auto-entreprises, soit un peu plus de la moitié des créations de sociétés... Mission sur l'entrepreneuriat individuel Fin ao�"t, le gouvernement a présenté une réforme du statut de l'autoentrepreneur qui vise à "corriger ses effets dommageables en matière de distorsions de concurrence et de salariat déguisé et aménager la transition entre ce régime et le droit commun afin qu'il puisse jouer son rôle d'initiateur en matière de création d'entreprise". La réforme prévoit notamment de limiter le statut à deux ans pour tous les secteurs avant de basculer dans le régime classique, une fois dépassé un certain seuil de chiffre d'affaires. Mais face aux nombreuses revendications des artisans d'un côté et des auto-entrepreneurs de l'autre, le gouvernement a décidé de confier une mission parlementaire à Laurent Grandguillaume sur "l'entrepreneuriat individuel". Le député est chargé de "formuler des recommandations en vue de simplifier et d'harmoniser le cadre juridique, social et fiscal de l'entrepreneuriat", en association étroite avec les acteurs concernés. Ses travaux viennent de débuter et ses conclusions sont attendues pour le 15 décembre. Les débats au Parlement sur le projet de loi ne débuteront qu'ensuite.