Ralentissement de l'activité du e-commerce en 2012

  • A
  • A
Ralentissement de l'activité du e-commerce en 2012
Partagez sur :

Les ventes restent dynamiques, avec une progression de 12%...

L'activité du commerce en ligne a ralenti en 2012, sous les effets de la crise, même si elle affiche encore son dynamisme. Les chiffres publiés ce jeudi par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) montrent que les ventes en France ont totalisé 45 milliards d'euros l'année dernière, soit une progression de 19%, contre une hausse de 22% en 2011 et de 24% en 2010. Sur la seule période de Noûl, qui représente 20% du chiffre d'affaires de l'année, les ventes ont progressé de 19% pour atteindre 9,0 milliards d'euros. Les données ont été recueillies auprès des principaux sites marchands et sur celles des plates-formes de paiement opérant pour le compte de plus de 100.000 sites internet. Création de nouveaux sites La Fevad a également dévoilé son baromètre iCE, qui regroupe 40 grands sites jugés représentatifs et permet des comparaisons à périmètre constant. D'après cet outil, les ventes dans le e-commerce ont limité leur progression à 7% en 2012, contre une hausse de 11% un an plus tôt. Dans le détail, le textile-habillement tire son épingle du jeu, avec des ventes en hausse de 8%, alors que le marché de la mode a accusé un recul de 2,1%. L'électronique et l'électroménager enregistrent une hausse de 7%, soit une meilleure performance également que le marché (-2,8% sur 11 mois, selonl'institut GfK). A noter que la progression des ventes sur internet en 2012 a été largement tirée par la création de nouveaux sites (leur nombre a progressé de 17% sur un an pour atteindre un total de 117.500) et le développement du e-commerce des grandes enseignes.