Rafale/Inde : Dassault Aviation a franchi "une étape décisive"

  • A
  • A
Rafale/Inde : Dassault Aviation a franchi "une étape décisive"
Partagez sur :

C'est l'annonce faite ce jeudi par le groupe, à l'occasion de la présentation des résultats.

Dassault Aviation aurait franchi "une étape décisive, en particulier sur les aspects industriels" dans la signature de son contrat pour 126 appareils Rafale en Inde, a indiqué le groupe ce jeudi, à l'occasion de la publication de ses résultats annuels. Retard de la signature En février dernier, le ministre indien de la Défense avait fait savoir que la ratification de l'accord interviendrait plus tard que prévu, soit au cours de l'exercice budgétaire 2014-2015, qui débutera en avril. Au 1er février, a-t-il précisé, l'armée avait déjà dépensé 92% de son budget d'équipement pour l'exercice qui s'achèvera fin mars. La signature de ce contrat est également conditionnée à la décision du prochain gouvernement. Des élections législatives doivent avoir lieu en mai prochain dans le pays. Une commande à 15 milliards d'euros Pour mémoire, Dassault Aviation avait remporté un appel d'offres pour son Rafale en janvier 2012 pour une commande évaluée à quelque 15 milliards de dollars. A l'heure actuelle, le Rafale n'a encore jamais été exporté, mais Dassault Aviation indique que "la prospection s'est poursuivie auprès d'autres pays". Pour maintenir la chaîne de production de l'avion de combat, le groupe prévoit de livrer cette année, 11 Rafale à l'Etat français, comme en 2013. La loi de programmation militaire, prévoit également 11 commandes en 2015, quatre en 2016 et aucune entre 2017 et 2019.