Qui touche les allocations chômage ?

  • A
  • A
Qui touche les allocations chômage ?
Partagez sur :

Une étude de l'Unedic dresse leur profil...

A la fin 2011, la France comptait 2,4 millions de personnes indemnisées par l'Assurance chômage. Ils touchaient en moyenne 69% de leur salaire de référence, soit 1.055 euros par mois. Dans une étude approfondie, l'Unedic a dressé le profil et la trajectoire de ces derniers, aussi divers que variés. Des chômeurs de longue durée : licenciement & personnes âgées La durée d'affiliation des chômeurs est corrélée au motif de la fin de contrat. En 2011, pour 46,7% des allocataires, cette durée était supérieure à 2 ans. En outre, pour 79,2% des personnes ayant été licenciées, l'affiliation dépassait les 24 mois. L'étude montre également que cette situation concerne 70,5% des seniors indemnisés par l'assurance chômage. A l'inverse, l'indemnisation des plus jeunes est souvent plus courte, compte tenu du type de contrat sous lequel ils sont embauchés en entrant sur le marché du travail. "L'indemnisation suite à une fin de CDD et de contrat d'intérim est surreprésentée chez les jeunes (76,7 %)", souligne l'étude. Ce sont d'ailleurs les activités où les jeunes et intérimaires sont surreprésentés que les destructions d'emplois sont les plus nombreuses (commerce, les transports,  l'hôtellerie et les activités du tertiaire). Le diplôme, un rempart contre le chômage ? "Plus le niveau de diplôme est élevé, plus les probabilités de tomber au chômage sont faibles". Si cette affirmation est toujours vraie, elle ne constitue pas pour autant une certitude. En 2011, plus de la moitié des allocataires (55,2%) recensés par l'Unedic n'avaient pas le BAC alors qu'un quart d'entre eux avaient fait deux ans d'études ou plus (12,2% pour les bac + 3 et +4). Le niveau de diplôme protège moins les femmes que les hommes : 49,8% d'entre-elles ont au moins le Bac contre 40% chez leurs homologues masculins...