Quels sont les besoins des recruteurs en 2013

  • A
  • A
Quels sont les besoins des recruteurs en 2013
Partagez sur :

Pôle emploi fait le point...

Aide-soignants, attachés commerciaux ou serveurs... Ces métiers font partie des plus recherchés par les recruteurs en 2013, d'après la dernière enquête de Pôle emploi consacrée aux besoins de main d'oeuvre. Au total, 1,6 million d'établissements ont été interrogés, pour connaître leurs exigences de recrutement. 1,6 millions de propositions d'emploi Les prévisions d'embauche sont en faible hausse : elles progressent de 0,3% pour atteindre 1.613.100 projets, répartis dans les 388 bassins d'emplois français (métropole, DOM et Mayotte). "Ainsi, 4.400 projets d'embauche supplémentaires sont comptabilisés cette année", indique Pôle emploi. "La part des établissements qui envisagent de recruter passe de 17,7% à 18,0% en un an, ce qui se traduit par une légère baisse du nombre moyen d'intentions d'embauche par établissement recruteur (3,8 contre 3,9 en 2012)", précise l'agence. Il s'agit pour près de la moitié "d'emplois durables", puisque 49,6% des contrats concernent des CDI, CDD de six mois ou plus et missions d'intérim de 6 mois ou plus. Par ailleurs, 35,7% des projets correspondent à une hausse ponctuelle d'activité de la part des établissements. Plus de 80% d'entre eux veulent embaucher dans les 6 premiers mois de l'année. Poids du tourisme et des services à la personne L'hôtellerie-restauration reste le secteur le plus demandeur, avec 14% des intentions d'embauche. Viennent ensuite les services aux entreprises (12%) et la santé-action sociale (12%). "Le secteur des services concentre, à lui seul, 64% des projets de recrutement, en très légère hausse (1,1%)", écrit Pôle emploi, ajoutant que "le commerce voit également ses perspectives d'embauche progresser (+1,9%) par rapport à 2012, avec 11% des projets en 2013". A l'inverse, la construction voit ses besoins chuter de 11% par rapport à 2012, à 6%. Les apprentis de cuisine, serveurs, animateurs socioculturels, aides à domicile, aides-soignants restent les plus recherchés par les employeurs, preuve selon Pôle emploi du poids du tourisme en France mais aussi du développement des services à la personne. Soumis à une forte saisonnalité, les viticulteurs et arboriculteurs manquent eux aussi...